Sophro-relaxation Sophro-hypnose Art-thérapie
07400 Rochemaure
 
06 27 59 89 90
 

Véronique BABOIS

" Un chemin vers Soi "

Sophro-Relaxologue
Art-thérapeute

Sophro-relaxation
Sophro-hypnose
Art-thérapie
Votre Bien-être est ma préoccupation première

Adultes

La sophrologie pour un accompagnement au quotidien

Une période de notre vie ou il faut répondre présent sur tous les fronts

Devenu adulte, vous voici tiraillé entre vos divers environnements personnel, familial, professionnel et social.

Vous vivez alors un rythme plus que soutenu et vous vous perdez tout simplement dans ce tourbillon, en oubliant ses temps de pauses salvatrices pour vous régénérer et garder votre équilibre.

Il s’en suit une accumulation de stress au quotidien qui peut vous amener à la rupture s’il perdure.

Symptômes physiques du stress

1. Fatigue constante

Lorsqu’on éprouve du stress et des symptômes du stress, il se peut que l’on soit constamment fatigué.

Même en tâchant de récupérer un peu, on reste fatigué.

Le stress permanent épuise sérieusement le corps et l’esprit, ce qui entraîne le besoin de beaucoup de repos.

On va dès lors avoir besoin de dormir beaucoup plus que la normale pour réduire les symptômes du stress.

Un autre symptôme du stress est cependant la plus grande difficulté à dormir, ce qui fait que l’on dort moins.

2. Plus de risques de douleur et de maladie

Le stress épuise votre corps.

Du fait de cet épuisement, vous pouvez être plus vulnérable aux maladies, mais aussi à la douleur.

Le stress affaiblit votre système immunitaire et vous pouvez de ce fait tomber malade plus rapidement.

Vous devenez donc plus fragile en conséquence des symptômes du stress.

Vous pouvez aussi souvent souffrir de maux de tête ou d’estomac en raison d’un épuisement constant de votre corps.

3. Troubles du sommeil

Le stress vous maintient en activité de manière permanente.

Non seulement il fait en sorte que votre corps soit en constant état d’alerte, mais les symptômes du stress vont aussi avoir pour effet que le stress influence vos pensées. Vous allez avoir plus de mal à apaiser vos pensées.

Votre corps comme votre esprit s’emballent donc à cause des symptômes du stress, ce qui peut provoquer des troubles du sommeil.

Par troubles du sommeil, on entend aussi bien les problèmes d’endormissement que les problèmes à dormir.

4. Troubles de l’alimentation

Lorsque vous éprouvez des symptômes du stress, il se peut que vous ayez souvent des maux de ventre ou la sensation d’avoir un nœud dans l’estomac.

Votre corps va dès lors réagir à ces symptômes du stress en causant une certaine sensibilité.

Cela peut avoir pour conséquence que vous vous mettiez à manger moins, parce qu’il n’est plus agréable de manger à cause de la sensibilité de votre estomac.

En outre, les symptômes du stress ont aussi une influence sur la digestion de votre alimentation.

Il se peut que la digestion de vos aliments ne s’effectue plus aussi facilement qu’avant à cause des symptômes du stress.

5. Palpitations cardiaques

Tout comme lors de la réaction physique initiale au stress, on souffre en général de palpitations cardiaques.

La réaction chimique du stress entraîne en fait une accélération du rythme cardiaque, ce qui peut mener en cas de stress durable à des palpitations cardiaques.

Votre corps se prépare donc constamment à un danger du fait que votre corps se trouve dans un état d’alerte permanent.

Outre les palpitations cardiaques, les muscles tendus et les pupilles dilatées sont encore quelques-unes des conséquences de la réaction chimique du stress.

6. Addictions

Il arrive souvent que les gens qui éprouvent des symptômes du stress tentent d’évacuer la pression à l’aide d’un moyen d’addiction.

En fumant par exemple une cigarette, on peut se donner l’impression d’échapper au stress et de faire baisser le niveau de stress.

Parfois, les gens vont plus loin et essaient d’autres substances qui créent une dépendance, comme l’herbe, les drogues ou l’alcool, dans l’espoir d’apaiser les sentiments et symptômes de stress.

Le contraire n’est pas moins vrai : ces addictions peuvent souvent provoquer davantage de stress.

Symptômes psychiques du stress

1. Sentiment permanent de tension

Du fait de la réaction chimique au stress, votre corps comme votre esprit se trouvent sous tension un long moment.

Si vous souffrez plus souvent de symptômes du stress, il se peut que vous éprouviez une atmosphère de tension constante.

Vous ne pouvez plus trouver de repos, ce qui vous éreinte à son tour.

Malheureusement, les symptômes du stress ont aussi pour conséquence que vous vous sentez tendu quand vient le moment d’aller dormir, de sorte que la fatigue s’accumule.

Il est en outre difficile de trouver un repos psychique car on reste occupé. On réfléchit constamment et on épuise son cerveau.

Au bout d’un certain temps, cela peut entraîner des conséquences sans pareilles telles qu’un burn-out.

2. Irritabilité

Si vous êtes surmené, il est souvent difficile de rester calme et de réagir aimablement.

Lorsque le stress et les symptômes du stress atteignent leur paroxysme, il se peut même que vous vous mettiez à lever le ton contre vos proches, car vous ne savez plus comment affronter la situation.

Dans bien des cas, l’irritabilité est déclenchée par une question ou une conversation qui vous force à réfléchir.

Quelque chose de simple comme « Comment s’est passée ta journée ? » peut être de trop car parce que vous devez alors réfléchir et raconter.

3. Pleurer et/ou être déprimé

Étant donné que les gens qui éprouvent des symptômes du stress constamment ne savent souvent plus bien quoi faire ou se sentent malheureux à cause du stress permanent, ils pleurent souvent.

En raison de l’éreintement permanent, il se peut que les gens deviennent déprimés. Dans des cas extrêmes de stress prolongé, on peut même développer une dépression en conséquence de l’éreintement.

4. Moins ou ne pas apprécier la vie

En conséquence de l’épuisement et d’éventuelles crises de larmes, il peut arriver que l’on perde le plaisir de vivre.

On est constamment soumis au stress et, quand on a un moment de libre, on préfère être seul à ne rien faire. Pourtant, dans bien des cas, le cerveau ne pourra pas se mettre au repos et continuera à cogiter.

Dans ces moments, on peut passer de douloureux moments avec ses proches car on est éreinté et d’humeur maussade.

On essaie sans cesse de prendre un peu de repos ou d’entreprendre activement des choses agréables, mais il se peut qu’après un petit temps, le stress et les symptômes du stress réclament le meilleur de vous-même.

5. Confiance en soi diminuée

Lorsqu’on éprouve du stress et des symptômes du stress, il arrive souvent que les gens développent une piètre image d’eux-mêmes.

Du fait du stress constant, on rencontre des problèmes à faire son travail.

Cela peut engendre un sentiment d’impuissance car on n’est plus à la hauteur d’autrefois face à une telle quantité de travail.

On peut avoir en outre de plus fréquentes disputes car les frustrations s’accumulent et on ne peut plus garder son calme.

Les stress et les symptômes du stress peuvent donc aussi commencer à influencer vos relations.

Tout cela peut, après un peu de temps, engendrer le sentiment “qu’on ne vaut rien”.

6. Isolement social

Vous n’avez plus l’énergie d’entreprendre des choses activement car le stress et les symptômes du stress exigent le meilleur de vous-même.

Il se peut que vous préfériez être seul quand vous n’êtes pas au travail.

L’isolement social apparaît souvent en cas de stress excessif et peut engendrer une aggravation du sentiment maussade que l’on éprouve.

Symptômes cognitifs du stress

1. Augmentation des erreurs et diminution du niveau de prestation

Au bout d’un petit temps, vous allez remarquer que les symptômes du stress réclament le meilleur de vous-même et que vous commencez donc à commettre plus d’erreurs.

Du fait de la constante préoccupation du stress, vous en arrivez à être si épuisé que vous ne pouvez plus en faire autant qu’avant et que votre travail comporte en plus davantage d’erreurs.

Cela ne fait évidemment aucun bien à l’image que vous avez de vous-même, d’où commence à se former un cercle vicieux des symptômes du stress.

2. Problèmes de concentration

Du fait que vous pensez constamment au stress, il peut souvent être difficile de penser à autre chose.

Vous êtes à vrai dire préoccupé par tout ce que vous devez encore faire et cela vous décourage.

À cause de ces pensées, vous ne pouvez souvent plus penser clairement à ce que vous faites.

De plus, l’épuisement va aussi faire en sorte que vous serez moins concentré sur les choses.

3. Problèmes de mémoire

Outre les problèmes de concentration, il n’est pas inhabituel d’éprouver des problèmes de mémoire après un stress prolongé.

Les symptômes du stress ont à vrai dire pour effet une production excessive de cortisol entraînant une surcharge de certaines régions du cerveau et réduisant leur réceptivité.

Cela peut éventuellement engendrer des problèmes lorsque vous voulez faire appel à votre mémoire.

4. Tracas

Le stress et les symptômes du stress peuvent vous préoccuper en cas de stress excessif.

Votre cerveau et vos pensées peuvent être en surcharge, d’où il devient difficile parfois de trouver une solution.

Si vous réfléchissez constamment à la même chose et ne pouvez trouver de solution, on appelle cela le tracas.

Le tracas est étroitement lié à d’autres symptômes du stress, et les symptômes du stress s’aggravent mutuellement.

5. Indécision

Votre image de vous-même souffrant des symptômes du stress que vous éprouvez et du fait que vous vous tracassez pour les mêmes problèmes, il se peut aussi que vous souffriez d’indécision.

Vous n’osez plus prendre de décisions importantes et hésitez quant à ce qui est le mieux à faire.

Pour résumer

  • Sommeil perturbé
  • Fatigue chronique
  • Difficulté de concentration et perturbation de la mémoire
  • Humeurs changeantes voire excessives
  • Angoisses fréquentes et anxiété
  • Trouble du comportement alimentaire
  • Tensions corporelles voire douleurs chroniques
  • Migraines
  • Troubles gastriques
  • Difficulté à respirer

La sophrologie en matière de gestion du stress

Souvent réduite à de la relaxation, la sophrologie, méthode d’accompagnement psycho-corporelle, s’inscrira bien au-delà dans une véritable gestion du stress au quotidien.

Cette méthode combine des exercices de Relaxation Dynamique (issue des pratiques orientales) inscrivant le corps au centre de la démarche de connaissance de soi, et Technique spécifique (issue de la psychologie comportementale et cognitive).

3 niveaux d’intervention

1. La prévention : Renforcer son équilibre général

Ce premier axe d’intervention vise à préserver notre santé, renforcer notre vitalité.

Pour pouvoir affronter des situations stressantes, mieux vaut avoir les ressources nécessaires en terme d’énergie.

Plus nous seront fatigués, plus il nous sera difficile de répondre efficacement à la situation.

  • Développer la maîtrise de sa respiration pour en intégrer tous les bénéfices
  • Apprendre à développer sa capacité de détente
  • Être à l’écoute de ses sensations corporelles

2. La gestion des manifestations : en diminuer l’intensité et les apprivoiser

Ce deuxième axe d’intervention s’intéresse à la gestion des manifestations physiques, psychiques et émotionnelles.

Tous ces maux évoqués en début d’article auxquels nous pouvons étendre chacun une liste personnelle.

Il sera effectivement intéressant en premier lieu d’apprendre à diminuer l’intensité de ces manifestations désagréables notamment à travers l’apprentissage de la maîtrise respiratoire et de techniques de relaxation pour apprendre à évacuer ses tensions inutiles et se détendre rapidement, canaliser son énergie mentale et ralentir ce petit vélo qui tourne dans la tête, gérer ses émotions…

Concernant la gestion des émotions l’axe de travail se poursuivra bien au-delà.

Apprivoiser une manifestation émotionnelle désagréable ne se résumera pas à en diminuer l’intensité mais à gérer l’émotion elle-même, redécouvrir sa fonction, la difficulté d’adaptation qu’elle nous signale afin de mettre en place un comportement adapté et l’utiliser positivement.

3. La capacité d’adaptation : confiance en soi et lâcher prise

Ce dernier niveau d’intervention consistera en une méthodologie claire visant à mettre en place ses ressources pour s’adapter au mieux à la situation en tenant compte de ses difficultés.

La confiance en soi et le lâcher prise,  2 notions étroitement liées, seront 2 points importants entrant en jeu dans cette démarche.

Quelles sont mes peurs liées à l’absence de contrôle?

Quelle est ma capacité à donner du sens aux évènements pour éviter de perdre de l’énergie inutilement?

Quelle est ma capacité à prendre du recul, ma relation à l’échec ?

Est-ce que je peux définir ce que je veux pour agir en cohérences ?

Combien de séances prévoir ?

  • Il faut compter environ 10 à 15 séances puis quelques heures de suivi, si nécessaire.

Quelle durée et quelle fréquence d’intervention prévoir ?

  • Une séance dure environ 1h00 et la fréquence idéale est d’une séance hebdomadaire.

La pratique des exercices entre chaque séance est la clé du succès de la sophrologie. Il faut donc que les participants prennent également du temps entre les séances.

Séances

  • Collective (10 à 15 personnes maximum)

  • Individuelle

video-play-icon
Hqdefault

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion